Solidarité

Le programme détaillé

Pour une ville solidaire, diverse, attentive à tou.te.s et à chacun.e

Développer une politique du logement ambitieuse et diversifiée

  • Mettre le logement social au service du bien-vivre ensemble en répartir de façon équilibrée les constructions de ce type sur l’ensemble du territoire communal.
  • Parvenir à un taux de 18% de logements sociaux à la fin de la mandature.
  • Construire des logements sociaux pour réduire les inégalités en respectant dans le PLUI une obligation de 30 % de logements sociaux et très sociaux.
  • Freiner la hausse des loyers en visant une démarche d’encadrement (comme à Paris).
  • Attribuer de façon anonyme les logements sociaux avec la mise en place d’un système de cotation des demandes.
  • Créer un dispositif d’accompagnement des propriétaires pour les encourager à pratiquer la location solidaire (modèle Habitat et humanisme) (9% des logements nogentais sont vacants).
  • Lutter contre le mal logement et accompagner les personnes mal logées dans leur maintien dans les lieux ou relogement pour éviter la « gentrification » (phénomène de remplacement des habitants à revenus modestes d’un quartier par des acquéreurs à fort pouvoir d’achat).
  • Ouvrir un espace accompagnement habitat pour la lutte contre le logement indigne.
  • Organiser la réhabilitation des bâtiments insalubres en proposant leur acquisition à l’amiable ou en ayant recours au droit de réquisition des bailleurs professionnels
  • Enrayer la spéculation immobilière en constituant des réserves foncières et lutter contre l’utilisation abusive des plateformes numériques (type airbnb,…).
  • Développer l’accession à la propriété pour les ménages à revenus modestes avec le mécanisme du bail réel solidaire.
  • Adapter le patrimoine aux besoins des différents usagers : poursuivre l’accessibilité des bâtiments, notamment lors de leur rénovation basse énergie.

 

Développer une animation culturelle et populaire accessible à tous

  • Redynamiser des fêtes locales : bals populaires, fête du petit vin blanc, fête de la Saint Jean.
  • Développer l’accès aux évènements en baissant les tarifs et en amplifiant le mécanisme du quotient familial avec 9 tranches.
  • Créer une salle polyvalente dans le quartier des Maréchaux avec des programmations de qualité.
  • Aider financièrement la diffusion de jeunes artistes locaux.
  • Rapprocher la culture des habitants : cinéma en plein air, concerts, expositions, bibliobus itinérant, …
  • Créer dans le quartier des Maréchaux un espace jeunes avec des ateliers divers : cinéma, photo, « fab lab », …
  • Accorder à la culture une place budgétaire plus importante.

 

Développer une politique résolue en faveur de la jeunesse

  • Développer une politique en faveur de l’enfance, accroître le nombre de places en crèches publiques avec la création de 2 nouvelles crèches durant la mandature.
  • Populariser les actions du conseil municipal des enfants.
  • Faciliter la création d’une salle commune dans chaque quartier, sous la responsabilité des conseils de quartier.
  • Valoriser les activités périscolaires en soutenant des activités éducatives autour de thématiques : créativité, expression et imaginaire, confiance en soi, connaissance du territoire, citoyenneté et relation aux autres, alimentation saine, éco-responsabilités (tri et déchets dans les cantines, compostage…).
  • Veiller à l’accessibilité aux services et équipements par les enfants, leur famille et les personnes à mobilité réduite.
  • Engager la gratuité de la cantine scolaire pour les familles en difficulté.
  • Allouer à tous les élèves une dotation standard de fournitures scolaires gratuites.
  • Créer des postes d’animateurs-médiateurs.
  • Installer une nouvelle aire de jeux pour enfants dans le quartier des Maréchaux
  • Créer un point de rencontre pour les nourrices.

 

Encourager et développer une solidarité concrète

  • Développer les excursions l’été pour les familles qui ne peuvent partir en vacances.
  • Augmenter les subventions au CCAS et aux associations les plus solidaires (aide aux devoirs notamment).
  • Ouvrir une épicerie solidaire.

 

Promouvoir la dimension sociale et inclusive du sport

  • Renforcer les liens entre le sport scolaire, les associations et la DDJS.
  • Permettre un accès de tous aux loisirs sportifs.
  • Favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans le monde associatif et sportif.
  • Permettre les activités physiques de nature en ville.
  • Favoriser l’insertion et la formation aux métiers de l’animation sportive.
  • Installer une aire de patinage (« land skate ») et de nouvelles installations sportives dans le quartier des Maréchaux.

Accompagner nos concitoyen.ne.s précaires et/oy éloigné.e.s de l’emploi

  • Adopter un plan communal de lutte contre la pauvreté et la précarité.
  • Favoriser l’accessibilité des habitants aux services d’aides et d’accompagnement de la commune.
  • Mettre en place un Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) associant plusieurs partenaires : Pôle emploi, Mission locale, AFPA, CCAS,
  • Encourager les initiatives de chantiers d’insertion.
  • Etudier la possibilité de créer une régie de quartier.
  • Négocier des permanences de la Sécurité sociale (CAF, CPAM, Pôle emploi, CNAV,…).
  • Aider juridiquement les personnes subissant illégalement des coupures d’eau et d’énergies, pour les faire cesser.

 

Défendre l’accès aux soins et la protection sociale

  • Garantir l’accessibilité au soin et à la protection sociale en favorisant l’implantation d’un centre de santé municipal (ou intercommunal avec Le Perreux) en liaison avec les établissements hospitaliers existants.
  • Créer dans le cadre du centre de santé municipal une maison des femmes qui réunisse les acteurs (gynécologues, sages femmes, psychologues, avocat(e)s)  qui s’occupent de la santé et du bien-être de toutes les femmes nogentaises : un lieu de sensibilisation, formation et consultation et aide en thème de contraception, grossesse, allaitement, soins parentaux, précarité menstruelle, droits du travail, maltraitance, abus.
  • Développer l’hospitalisation à domicile en liaison avec le centre de santé.

 

Conforter les politiques publiques en faveur de la ville pour toutes et tous

  • Offrir à toutes et à tous l’accès à des services publics de qualité (logement, santé, éducation, culture, sport, …).

Assurer la justice sociale pour nos aîné.e.s

  • Créer des actions et des espaces communs entre services à l’enfance, à la jeunesse et les personnes âgées, encourager l’habitat coopératif intergénérationnel.
  • Créer un service civique communal chargé des personnes âgées, handicapées et/ou isolées.
  • Créer un immeuble intergénérationnel : maison de retraite et crèche, en partenariat avec le département
  • Encourager l’émergence de nouveaux acteurs associatifs pour compléter l’action de « Nogent présence ».
  • Améliorer la qualité de vie de nos aînés avec davantage d’activités sportives, artistiques et intellectuelles.

 

Maintenir et développer les services publics de proximité

  • Assurer l’accès pour tous aux services publics et développer la présence humaine aux guichets.
  • Refuser la fermeture des antennes locales de services publics nationaux ou départementaux.

 

Reconnaître le principe de biens communs inaliénables

  • Défendre face aux intérêts privés la qualité de l’eau, de l’air, une éducation de qualité. 

Lutter contre la fracture numérique

  • Ouvrir une “maison du numérique” qui dispense des cours d’initiation et des conseils concernant la messagerie électronique, internet, les applications, les logiciels libres.
  • Aider financièrement les seniors à revenus modestes à accéder au numérique pour leur permettre de communiquer par l’écrit, la voix et l’image avec leurs proches (smartphone, abonnement de base).
  • Aider financièrement les familles à revenus modestes ayant des enfants, scolarisés jusqu’à la fin de l’enseignement secondaire, à s’équiper d’un ordinateur ou / et souscrire un abonnement internet (l’ordinateur est financé par le département pour les collégiens).

 

Lutter contre la fracture urbaine

  • Développer les commerces dont un café dans le haut du boulevard de Strasbourg.
  • Inciter à l’installation d’un distributeur de monnaie dans le quartier des Maréchaux
  • Désenclaver la rue Jean Monet pour créer une voie piétonnes et cyclable jusqu’au boulevard de Strasbourg.
  • Expérimenter une piétonisation de la rue Raymond Josserand le week-end.

 

Donner à voir en positif une société émancipée et laïque

  • Lutter contre toutes les discriminations dans tous les domaines.
  • Affirmer Nogent comme ville d’accueil des migrants et des réfugiés.