Citoyenneté

Le programme détaillé

Pour une ville citoyenne, participative, forte de la diversité de ceux qui la composent

Assumer la responsabilité de notre action

  • Effectuer un audit financier en début de mandature.
  • Réexaminer les délégations de service public et aller vers la mise en place de régies publiques communales ou intercommunales de l’eau, des transports, de la gestion des déchets, de l’énergie, de la cantine scolaire, des services funéraires.
  • Exiger du gouvernement, en coordination avec d’autres collectivités, l’augmentation des dotations de l’Etat aux communes : DGF, compensation à 100% de la suppression de la taxe d’habitation, maintien de l’autonomie fiscale.
  • Rejeter tout transfert de compétences (de type facultatif et optionnel) aux intercommunalités (territoire) pour préserver la proximité des décisions en matière de services publics.
  • Refuser la notation des budgets de notre commune par les agences de notation et privilégier la notation « extra-financière » qui évalue la durabilité des politiques en matière environnementale et sociale.
  • Contrôler la conduite des projets, depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre.
  • Refuser pour les investissements les partenariats publics privés (PPP), coûteux pour la collectivité.
  • Promouvoir des appels à financements participatifs qui permettraient aux nogentais de contribuer à l’évolution de leur ville.
  • Améliorer la communication entre la municipalité et les habitant.es en assurant une information de qualité avec la mise en ligne de l’intégralité du compte rendu du Conseil municipal et la publication des principales décisions dans le « journal de la commune ».
  • Ouvrir aux habitant.es un temps de question lors de chaque Conseil municipal et mettre en place un forum numérique pour interroger le
  • Conseil municipal et recueillir l’avis des citoyens.
  • Instaurer des comptes rendus annuels de mandat pour le Maire et chaque groupe au Conseil municipal.
  • Refuser le cumul des mandats et instaurer un plafond aux indemnités perçues par les élus municipaux dans le cadre de leur mandat, indemnités qui seront publiées.
  • Confirmer le refus des machines à voter et du vote électronique lors des scrutins électoraux.

 

Inscrire l’élaboration participative au cœur des municipales et accompagner les initiatives citoyennes.

  • Permettre aux citoyens de participer à l’élaboration du budget communal.
  • Allouer aux budgets participatifs communaux un montant d’au moins 10% du budget d’investissement.
  • Fixer les règles d’utilisation des budgets participatifs.
  • Mettre en place des conseils citoyens de proximité, dotés d’un budget participatif en fonctionnement et en investissement.
  • Associer les organisations associatives, professionnelles et syndicales à la vie communale en ouvrant la commission consultative des services publics locaux (CCSPL).
  • Installer un comité des usagers des services publics délibérant sur leurs évolutions.
  • Tenir à disposition les données publiques pour les associations et les citoyens.
  • Participer à un réseau des communes solidaires, écologistes, citoyennes, chargé de porter des campagnes nationales reposant sur la solidarité plutôt que la concurrence entre territoires.

 

Favoriser l’expression dans l’action publique.

  • Créer une commission mixte chargée de fixer les thèmes sur lesquels organiser un débat public.
  • Ouvrir toutes les commissions municipales à l’opposition.
  • Développer les panneaux d’expression libre.

 

Donner toute leur place aux jeunes à Nogent qu’ils soient français ou étrangers.

  • Donner aux habitant.es la possibilité d’organiser une votation citoyenne ouverte à tous les résidents âgés de plus de 16 ans.

 

Soutenir nos associations.

  • Coconstruire avec tous les acteurs concernés une politique associative locale.

 

Préserver la tranquillité des espaces publics et valoriser les initiatives développant le civisme.

  • Offrir des formations et des ateliers qui sensibilisent les nogentais.e.s aux risques et aux opportunités offertes par le développement des comportements civiques.

 

Ouvrir un débat public sur les bénéfices et les risques des nouvelles technologies.

  • 5G, compteur Linky, protection des données personnelles.
  • Donner la priorité aux logiciels libres.
  • Contrer les abus d’AirBnB en envisageant des obligations spécifiques : déclaration systématique, limitation dans le temps, contrôles des loueurs.
  • Débattre de la mise en place d’une monnaie locale.